Previous Next
News

Démarrage de FAVO, master franco-allemand en science de la vigne et du vin

L’objectif de ce master unique en son genre est de former la prochaine génération d’agronomes viticoles et d’œnologues de pointe pour la recherche, l’industrie et les fonctions de l’administration.

Les enseignements du 1er semestre seront dispensés dans les 2 universités avec un programme commun. Le 2eme semestre plus tourné vers l’œnologie aura lieu à Neustadt an der Weinstrasse et le 3eme semestre plus consacré à la viticulture à Colmar. Un stage de 4 mois est obligatoire entre les semestres 2 et 3, en France pour les étudiants allemands et en Allemagne pour les français.

Le 4eme et dernier semestre sera consacré à une mission professionnelle en entreprise à l’international (programme Erasmus).

Ce nouveau master franco-allemand vient souligner le dynamisme en matière de coopération transfrontalière entre la faculté de marketing et d’agrosciences de l’Université de Haute Alsace et le Weincampus de Neustadt.

FAVO est aussi soutenu par le programme INTERREG V Rhin supérieur cofinancé par le fond européen FEDER.

Plus d’information : formation-master-sciences-de-la-vigne-et-du-vin

Logo ITADA

Institut Transfrontalier d'Application et de Développement Agronomique
••••••••
Grenzüberschreitendes Institut zur rentablen umweltgerechten Landbewirtschaftung

Adresse : 
Bâtiment Europe
2 allée de Herrlisheim
F-68000 COLMAR
Email : contact@itada.org 
Tel : +33(0)3 89 20 97 70

Image logo région grand est
Image logo Land Baden Württemberg
Image logo LTZ
Image logo chambre d’agriculture grand est
Copyright © 2020 ITADA

L’agriculture régénérative est un concept de conduite de cultures et de pratiques agricoles encore assez nouveau, chez qui le développement de la fertilité des sols et la régénération des écosystèmes a la priorité.

On y recherche une augmentation de l’humus, non par l’apport de matière organique « morte » telle que par ex. le compost, mais par la vie du sol.
Les principaux leviers d’amélioration de la vie du sol sont :
- laisser le sol couvert de végétation le plus longtemps possible
- favoriser le développement de la fraction champignons des microorganismes du sol par des couverts adaptés
- stimuler la fermentation aérobie de surface à l’aide de préparations liquides de microorganismes
- respecter une grande diversité de cultures principales et de couverts de cultures intermédiaires
- réduire l’utilisation d’intrants de synthèse (fertilisants azotés) et veiller aux équilibres entre minéraux du sol (ratios entre macros et micronutriments

Un projet pilote (DeNae) est conduit depuis 2017 par le Landratsamt Breisgau-Hochschwarzwald avec le soutien financier du fonds Innovation pour la protection du climat et de l’eau de Badenova (distributeur d’énergie et d’eau en Bade Wurtemberg).
On cherche à savoir si la conduite de cultures selon les principes de l’agriculture régénérative (www.guenenbruecke.de) permet de réduire encore plus fortement les lessivages de nitrates dans la nappe phréatique et de limiter l’usage de produits phytosanitaires que la conduite conventionnelle.
Les tests sont réalisés chez un groupe d’exploitations du secteur de Hausen (Freiburg-Sud) et les résultats des essais et les expériences acquises devraient permettre d’apporter des éléments d’évaluation objective de l’agriculture régénérative.


Source : article BBZ N°22 – 1.06.2019

test pdf

Search

+880 322448500 Beverly Boulevard Los Angeles
Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur. En poursuivant sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d’utilisation.